La R5 à 6 roues de Dirk Dutschmann – Chapitre II

Share Button

J’espère que vous avez aussi lu le chapitre I et le chapitre III

L’histoire de la R5 6 roues continue lentement. En 2008, Dirk Dutschmann avait commencé à collecter les 3 véhicules pour démarrer son projet, refaire la R5 TS de Christian de Léotard. Par la suite en 2010, il avait confié les voitures à un constructeur automobile car il n’osait pas faire ce projet seul.

Atelier Slupinski Automotive Technology à Bous, Saarlouis – Mise au point, Service de pneu, Réparation intelligente, https://www.firmen.tv

Pour un atelier automobile, la technologie automobile Slupinski de Bous, vous trouverez un portrait détaillé à l’adresse

https://www.firmen.tv/slupinski-kfztechnik_cdpclv

http://www.kfz-slupinski.de 

Les techniciens de l’atelier de réparation automobile indépendant Slupinski de Bous dans le Saarlois remettent votre véhicule en état – promis ! 

Malheureusement, le responsable de l’atelier avait des problèmes de temps à autre, il n’a pas pu continuer à s’occuper de la R5.

Dirk Dutschmann a alors décidé de ramener la voiture chez lui afin de la finir. Comme elle n’a pas de moteur, il est plus facile de la manœuvrer juste avec 4 roues.

Il avait oublié combien il restait de travail à faire pour que la caisse puisse être remontée, toutes les soudures était toujours bonnes, fort heureusement. 

Coté conducteur il y avait plusieurs problèmes au niveau du plancher et côté passager c’est au niveau du plafond que ça clochait.

Construction de renforts pour les côtés

Réparation de la fusée d’essieu préfabriquée côté conducteur. dessoudez donc et ressoudez !

Ensuite, toutes les soudures ont été nettoyées et protégées contre la rouille avec un apprêt. Pour une bonne raison, scellé avec du mastic pour le corps. Ca protège les soudures de l’eau.

Révision du réservoir, des essieux, des trains et bien plus encore.

Il a récupéré d’autres jantes en alliage pour des pneus de route et un jeu tout terrain, à repeint l’ensemble.

Viendra maintenant l’assemblage, final du renfort arrière. Il verra par la suite comment il procédera pour le reste. Probablement avec l’élimination des taches de rouille normales de la Renault R5 à l’avant. Puis
l’assemblage des pièces du toit. Peut-être qu’il redonnera la voiture à un garage pour qu’elle soit finie. 

Bon courage pour la suite Dirk.

Le texte a été écrit par Dirk Dutschmann en Allemand, je n’ai pas su tout traduire correctement ni peut-être placé les photos dans le bon ordre… Merci pour votre compréhension. Marc

Marc

Fondateur de mm2 France, oto6, puis de Sixmania. Les 6 roues et plus ont toujours été une passion pour moi. Elle a débutée en 1980 grâce à un certain Christian de Léotard, vous connaissez ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.