Alain Rossignol – ARConcept

Share Button

Petite histoire : Il y a quelques temps, sur un de mes anciens forum, vînt s’enregistrer une personne un peu trop discrète à mon goût (!!), Alain Rossignol.
Un créateur concepteur d’engins multi roues et de coupé ne doit pas rester dans l’ombre comme ça ! Mes activités assez multiples de l’époque, m’avaient empêché d’en savoir plus sur son parcours. Heureusement, j’avais gardé nos correspondances et quelques images et aujourd’hui, comme je me l’étais promis, Alain Rossignol a enfin sa page de créateur dans mon site.

Vous devez aussi visiter son site
très complet techniquement.


arconcept

L’ALMAJO

Après avoir construit une caravane et un bateau, Alain Rossignol voulait construire un buggy acheté en kit, c’était la mode en 1970, un de ses amis en a commandé un.
« – Lorsque j’ai vu ce qu’il avait reçu pour une somme rondelette, j’ai décidé d’en concevoir un moi-même !
J’ai choisi une mécanique et des essieux Renault 10 à la place de Volkswagen (NDLR : La R10 ? Ma première voiture !). Le châssis était original car la R10 n’en avait pas. Voulant éviter la construction d’un moule, la carrosserie est en bois contreplaqué, plastifié sur les deux faces. Ce qui explique les formes anguleuses. »

Depuis l’Almajo a été vendue à un collectionneur Breton.


Almajo entièrement pensée et réalisée par Alain
Vous pouvez vous aussi la construire en suivant le plan de montage ici :
http://www.arconcept.com/almajo/almajo-2.html#more-3

LA TRAPANELLE

Alain a acheté une grange d’estive à 1500m d’altitude dans les Pyrénées. Elle est inaccessible pendant 4 mois d’hiver à cause de la neige.

« J’ai donc entrepris l’étude d’un engin léger et simple, permettant de se déplacer en tout terrain et sur la neige : la Trapanelle. Je fus aidé par un ami, Robert Oueillé, qui disposait d’un atelier de mécanique à Auch où j’habitais. L’idée ce cet engin est venu des USA par la lecture de revues décrivant ce type d’ATV à la mode là-bas en 1975. »

 
Article de 4×4 Magazine sur la Trapanelle

Depuis la Trapanelle a été vendue à la société qui avait repris LM SOVRA.


La Trapanelle

Le moteur utilisé est un CITROËN A79/1 développant 21 cv à 5OOO tr/min.
La boite de vitesses CITROËN, à 4 rapports avant et une marche arrière, contient le différentiel et les deux sorties latérales sont équipées chacune d’un frein à tambour.
Les axes de sortie du différentiel entraînent les pignons primaires de deux réducteurs à engrenages par l’intermédiaire d’accouplements élastiques directement fixés sur les tambours de frein; les pignons secondaires se trouvent sur les axes des roues centrales.
Ces réducteurs permettent d’inverser le sens de rotation, d’augmenter le couple et d’assurer une liaison sûre entre les freins et les roues centrales.
Le mouvement est transmis aux autres roues par des pignons et des chaînes à rouleaux.


SERVAU HD800.

Confronté à des problèmes de déplacement dans des zones enneigées ou inondées EDF lui demanda de concevoir et de construire un prototype de véhicule utilitaire à partir des qualités constatées sur la Trapanelle.

« Avec un ami, Alain Desbons, nous créâmes la société SERVAU (Société d’étude et de réalisation de véhicules amphibies et utilitaires), située à Auch.
Cet engin était mu par un moteur diesel Renault qui entraînait 3 pompes hydrauliques : deux pompes à débit variable pour le déplacement et une pompe à débit fixe pour entraîner des accessoires. Les pompes à débit variable alimentaient chacune quatre moteurs, un dans chaque roue. Les changements de direction se faisait par variation de débit différentiel. »

Ce proto appartient toujours à EDF.


H800, un moteur dans chaque roue
Alain m’a promis de scanner l’étude de ce beau 8 roues…


Son châssis en aluminium


L’ensemble moteur pompes du HA800


Le HA800 au salon d’aménagement de la Montagne à Grenoble en 1984


Le HA800 en intervention

VAHL HA840.

Après le proto HD800, EDF lui a  demandé d’en concevoir un autre capable de transporter deux agents et une charge de 500kg (un transformateur), sur tout terrain (inondé ou enneigé) jusqu’à 3000m d’altitude. De plus il devait être héli-treuillable (moins de 1000 kg).

Ce proto appartient toujours à EDF.


VAHL HA840 Articulé, à transmission hydraulique avec un moteur pour chaque couple de roues, a été construit par la société AMG pour EDF.
L’étude qui contient la justification des choix techniques est en cours de numérisation.


VAHL


Très bel engin !


Version cabine fermée


En opération


Neortic nous a déniché 3 images du VAHL tel qu’il est aujourd’hui (06/04/2008)


Ca demanderait une petite restauration…


Aujourd’hui, Alain Rossignol passe sa retraite en haute altitude et retape des motoneiges pour lui permettre de se déplacer plus facilement les mois d’hivers, du haut de sa grange Pyrénéenne !

Marc

Fondateur de mm2 France, oto6, puis de Sixmania. Les 6 roues et plus ont toujours été une passion pour moi. Elle a débutée en 1980 grâce à un certain Christian de Léotard, vous connaissez ?

2 commentaires sur “Alain Rossignol – ARConcept

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.