Amphicat 6×6

Share Button

L’Amphicat a été inventé à la fin des années 1950 par l’ingénieur canadien Ron Behoo après des heures passées dans son sous-sol. A l’origine nommé Aquacat, il a changé le nom en Amphicat et a fondé Behoo Enterprises. Incapable de suivre les commandes, il a vendu les droits américains de l’Amphicat à Mobility Unlimited à Auburn Hills Michigan qui a construit l’Amphicat de la fin des années 1960 aux années 1970, jusqu’à ce que les droits soient vendus à Magna American.

La plupart des américains d’un certain âge se souviennent que Fleegle, Bingo, Drooper et Snorky les ont conduits dans le spectacle pour enfants Hanna-Barbera Banana Splits Adventure Hour.

Les fans de l’émission de télévision britannique Space 1999 devraient également reconnaître l’Amphicat, où il a été utilisé comme buggy lunaire.

L’entreprise de voiture miniatures Majorettes à produit des Amphicat de l’émission Banana Split avec tout un éventail de couleurs.

Gi Joe propose aussi une miniature d’Amphicat à l’échelle de la poupée, il y a aussi eu des versions réduites pour les enfants.

Propulsé par un moteur Sachs de 16 ch à deux temps avec une transmission automatique à 3 vitesses avant et arrière, l’Amphicat pourrait atteindre une vitesse de pointe de 60 km/h sur terre et de 3 km/h sur eau. Les pneus de l’Amphicat étaient des pneus tubeless basse pression spéciaux, liés à la jante et spécifiques à l’Amphicat. Les pneus servaient également de suspension sur l’Amphicat. Un ensemble supplémentaire de 6 roues et pneus pourrait être ajoutés en tant que double pour augmenter la flottaison.

Avec son système de direction a glissement comme sur beaucoup d’ATV, l’Amphicat a un rayon de braquage de 0 !

Le corps de l’Amphicat était en plastique ABS Cycolac développé exclusivement pour le véhicule par la division de Borg Warner. La carrosserie était faite d’une coque en deux parties reliée à la  ceinture, elle ne pesait que 27 kg. Sa résistance aux dommages est due à son absence de peinture, donc de rayures.

Amphicat à eu un coup de publicité gratuit quand John Lennon en a utilisé un lors d’une balade au Canada avec Yoko Ono. Skidoo en a profité aussi !

Aux Etats-Unis, l’Amphicat a beaucoup été utilisé dans des courses d’ATV, en voici quelques exemples

Une petite vue arrière et je vous mets aussi la remorque du catalogue Amphicat qui ressemble à une petite caravane !

Reste plus que les Logos, j’en ai trouvé plusieurs…

L’article a été fortement inspiré par http://www.dailyturismo.com/ merci.

Le Bonus Amphicat Papoose

Lincoln-Mercury Montego Cyclone Sportshauler, 1971

En 1971, le Cyclone Sportshauler était le nouveau concept-car de Lincoln-Mercury. La voiture, conçue par le Ford Design Center, a un compartiment spécial à l’arrière qui stocke un ATV derrière le conducteur. Le Sportshauler a un capot arrière unique sur toute la longueur qui s’ouvre électriquement. Lorsque l’arrière est complètement ouvert, le hayon vertical tombe au sol pour former une rampe et l’ATV qu’il contient est descendu  par un treuil électrique. Le véhicule tout-terrain peut être remplacé par un mini-vélo, une motoneige ou un autre véhicule récréatif. Cyclone Sportshauler sera dévoilé au Salon de l’automobile de Détroit, du 21 au 29 novembre 1971 au Cobo Hall.

2 hôtesses sexy accompagnaient le Sporthauler sur le stand Mercury. Un concours quotidien a été organisé pour que 3 visiteurs de l’exposition Mercury puissent gagner un Couguar en peluche d’un mètre cinquante de long.

L’ATV du Sporthauler était un Amphicat modèle Papoose, créé spécialement pour l’occasion, qui n’est jamais réapparu nulle part.

le Sporthauler avait été construit en peu de temps, moins de six mois. Rien a filtré quant à sa motorisation, il est fort probable que ce soit le V8 de 7 litres qui ait été choisi.

Malgré la vive réaction du publique, Mercury n’était pas pressé de sortir la voiture en série. En 1972 lors de la sortie de la série Montego de deuxième génération, le Cocept Sportshauler a été repeint en noir, l’intérieurs et l’ATV en couleur bronze. Malgré l’apparence plus lumineuse, le concept n’a plus suscité son intérêt antérieur, il a donc été décidé de ne pas «réinventer la roue», mais de se concentrer sur les coupés, les berlines et les break de Montego traditionnels.

Pour terminer ce long article, le petit montage d’un ami qui rêve d’un Amphicat pour se déplacer dans le chantier de sa maison bulle semi enterrée, j’ai nommé Philippe Delage.

Marc

Fondateur de mm2 France, oto6, puis de Sixmania. Les 6 roues et plus ont toujours été une passion pour moi. Elle a débutée en 1980 grâce à un certain Christian de Léotard, vous connaissez ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.