Manga-Van 6 roues de Mori-san Naoki – Japon 2018
avatar

Share Button

S’il est un pays où les us et coutumes peuvent paraître étranges au commun des mortels, c’est bien au Japon. Et au niveau des automobiles, le classique stricte et très sérieux côtoie volontiers les choses les plus délirantes et folles.

Et nous avons rendez-vous sur un grand parking quelque part au Japon. Pendant la nuit quelques 250 vans (que moi j’appelle des Manga-Vans) s’y sont rassemblés pour un show à la japonaise.

La plupart de ces vans ont une immatriculation de «classe 800», ce qui est une désignation pour les camping-cars et les véhicules surdimensionnés. Le « 800 » est inscrit sur les plaques, à côté du nom du bureau préfectoral Shaken qui délivre les licences.

La seule exigence est que les pièces mécaniques se trouvent à un minimum de 9 cm du sol, alors que la taille des carrosseries et des extensions n’ont pas vraiment d’importance. Le genre de personnes qui conduisent ces vans est connu sous le nom de « Yankees », qui sont habituellement des gens rebelles et individualistes qui s’efforcent à être différents des autres.
Et leur idée est que leur van doit être le plus fou possible !

Les bases populaires pour ce genre de vans sont les Toyota Hiaces et les Nissan Caravans. Les scooters et les motos ne sont pas oubliés dans ce mouvement stylistique fou.


 

Mais revenons à nos moutons, aujourd’hui nous allons chez un concessionnaire de voitures d’occasion appelé Keishin à un coin de rue de la ville de Yokohama. A l’entrée, vous y trouverez un grand panneau extérieur qui dit : « Bienvenu au spectateurs et à leurs appareils photo ».

C’est lorsque nous rentrons dans l’atelier du concessionnaire que nous découvrons alors le spectacle en grandeur nature…

Un somptueux Manga-Van à 6 roues. Au Japon, ils appellent ça une fourgonnette customisée, ça à l’air d’être un engin tout à fait commun pour eux !

Mori-san Naoki

Le créateur de ce Van particulier est Mori-san Naoki, un ancien boxeur professionnel, il a customisé des véhicules depuis qu’il s’est acheté une Suzuki Katana à l’âge de 18 ans. Aujourd’hui, en plus de travailler dans la logistique et la vente de voitures particulières, Mori-san a acquis l’art de customiser des véhicules à un niveau élevé, à en juger par son van Toyota Hiace à thème Batman, d’un très haut niveau. Ca fait 15 ans qu’il l’a commencé et il est en perpétuelle évolution, chaque nouvelle version étant encore plus extrême que la précédente.

En plus des nombreux prix remportés dans des manga-show (j’invente des mots du coup, moi !), le van a été également présenté dans un vidéoclip de la chanteuse pop Yurika il a quelques années.

En fait, appeler cette chose un Hiace est un truc dingue. Ca fait longtemps que cette chose n’a plus aucune ressemblance avec un Toyota Hiace normal que l’on voit un peu partout au Japon. En le regardant aujourd’hui, vous ne pourrez même pas retrouver les lignes originales de la Toyota !

Avec tous ses ajouts de fibre de verre, la camionnette mesure maintenant près de 12 mètres de longueur et fait pencher la balance quelque part autour 3,6 tonnes !

Et c’est en raison de son immense poids qu’un essieu a été rajouté au van, mais aussi pour lui donner un look plus frime, inoubliable.

Ca va sans dire que tout a été fait à la main sur ce Hiace, sa hauteur approche des 4 mètres et inutile de chercher un aileron comme ça pour votre voiture sur Internet, vous ne trouverez pas, il est unique.

Alors quand même, pour pouvoir le manœuvrer plus facilement ou pour le ranger dans un garage, toute la partie avant est pliable vers le haut

Tout n’est pas unique sur ce van, en effet l’avant vient d’une Toyota Vellfire, le panneau arrière personnalisé en fibre de verre est équipé de feux arrière conçus pour un Nissan Juke alors que la section centrale provient d’une Toyota Crown.

Le van dispose de réservoirs de Nitro sur les côtés, mais ils ne servent pas pour pousser le moteur (comme dans Mad-Max) mais plutôt pour faire sortir des jets de fumée vers le haut à l’arrière comme si le Manga-Van était un monstrueux Dragon !

Et qu’en est-il de l’intérieur ? Ne vous attendez pas à un van tout vide, ce serait trop facile…
Le poste de pilotage, par exemple, semble si compliqué qu’il faudrait prendre des cours spéciaux pour pouvoir le conduire, il y a des interrupteurs pour tout, la suspension pneumatique, les parties de carrosserie inclinables, l’éclairage, la sono et des tas d’autres choses.

Là où autrefois il y avait des sièges passagers et un coffre, il y a désormais une rangée d’enceintes gigantesques, des subwoofers et des amplis qui ressemblent à s’y méprendre à une salle de pachinko à la sauce Batman.

Mori-san ne s’étale pas sur le sujet du coût de son van, mais il dit que c’est quelques centaines de dollars américains. Et l’investissement en valait la chandelle car du plus jeune au plus vieux, tout le monde adore son Manga-Van !

Ca faisait des années que je n’avais qu’une seule photo de cet engin dans mon ordinateur, quand Lionel C. m’a trouvé un site entier sur ce van, merci !

Source : http://www.speedhunters.com/

Séquences Pin-ups !

Il lui faudrait peut-être un essieu supplémentaire à l’avant, ça a l’air fragile…

Anciennes versions du même Manga-Van de Mori-san Naoki

Présentation de la bête

Sur le départ

Un de ses concurrent, à 6 roues aussi…

La maquette presque traditionnelle, dans le véritable Manga-Van !

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *