Tracteur Fendt Trisix Vario – 2007

Share Button

Quand on parle de concept-cars, show-cars ou de prototypes de salons, on pense naturellement aux salons grands-publics comme Paris, Genève, Francfort, Tokyo et Detroit… avec de belles réalisations sportives et luxueuses qui ravissent petits et grands.
Moins connus et moins fréquents, les prototypes de salons agricoles sont tous aussi intéressants !

En voici un qui a fait date : le Fendt Trisix Vario, un tracteur de démonstration de très forte puissance et doté de trois essieux.
Cette étude conceptuelle a été dévoilée en 2007 pendant le Salon Agritechnica de Hanovre en Allemagne.
Il aura fallu 3 ans aux ingénieurs de Findt pour mener à bien ce projet.
L’originalité du concept allie les avantages des tracteurs à chenille à ceux des tracteurs à roues, et cela sans les désavantages de l’un ou de l’autre principe de traction. Comparé au principe de traction traditionnel, le concept à trois essieux garantit une amélioration évidente du transfert de la puissance et de la force de traction. La largeur hors-tout du tracteur lui permet de se déplacer sans restriction sur le domaine public (car plus besoin de jumelage simple ou multiples).

Le concept Trisix dispose de trois essieux 6×6 dont deux essieux directeurs, à chaque extrémité… C’est la clé du système qui tient dans la synchronisation de ceux-ci.
Cela permet une surface portante des pneus supérieure à celle des tracteurs standards ou articulés et lui conférent une manœuvrabilité équivalente à celle d’un chenillard. La stabilité en dévers ou à flanc de coteaux est supérieure à celle d’un tracteur standard et cela même dans des conditions ou les chenilles atteignent leurs limites. Afin d’optimiser la force de traction tout en ménageant la structure du sol, Fendt prévoit d’équiper son concept d’un système de télé-gonflage.

La cabine reprise du tracteur X5 et le système de commande « Variocenter » qui équipe déjà la série 900 GIV actuelle offre l’un des meilleurs conforts de conduite et de contrôle de la marche dans la catégorie des grosses puissances. Dotées d’une suspension indépendante, les six roues assurent un niveau de confort et de tenue de route appréciable pour l’utilisateur.
Un système de freinage performant associé en option au freinage ABS permet des vitesses de transports de plus de 60 Km/h.
Pour améliorer le comportement de ce mastodonte à cette vitesse, les six demi-essieux suspendus adoptent un système antiroulis et de correction d’assiette électroniques, qui procure un comportement routier, un confort de conduite et une vitesse de croisière qui n’ont rien de comparable avec ceux d’un chenillard.
À l’arrière du véhicule, derrière la cabine, une surface « pick-up » offre des possibilités supplémentaires de lestage, de montage de conteneurs ou d’attelage d’outils semi-portés ou traînés.

D’une puissance maximale de 540 ch (400 kW) le Trisix, dans sa configuration actuelle, dispose de deux transmissions à variations continues. Avec une longueur totale de 7,61 mètres et une largeur de 2,75 mètres, le Fendt Trisix Vario est, évidemment, un tracteur d’une nouvelle dimension.
Et à ce jour, plus de 70 brevets ont été déposés sur et engin.

En résumé, Fendt annonce que, même si la clientèle américaine est Est-européenne s’intéresse plus aux chenillards et aux articulés, le Trisix s’enorgueillit d’un certain nombre d’avantages qui lui sont propres : une surface d’empreinte plus importante et un gabarit plus compact qu’un articulé, ainsi qu’une vitesse plus élevée et un confort accru par rapport à un chenillard. Et par-dessus tout, Fendt compte aussi sur le fait que le Trisix est mieux équipé pour rivaliser avec les chenillards, lorsque le sol est compacté et glissant en surface.

Le Trisix Vario qui est encore aujourd’hui le plus puissant tracteur agricole à recevoir une transmission à variation continue et n’était pas destiné à la production.

A priori, le constructeur bavarois continue à réfléchir sur ce projet et décidera ou non, un jour peut-être, de produire cet engin ou un dérivé plutôt adapté aux grandes exploitations européennes, mais à ce jour Fendt n’a toujours pas donné officiellement de suite.


Caractéristiques techniques complètes :

Moteur :
∙ Marque : MAN D2676
∙ 6 cylindres : 12410 cm3 (turbo à deux étages et intercooler)
∙ Puissance nominale : 500ch (ECE R 24)
∙ Puissance maximum : 540 ch (ECE R 24)
∙ Couple maximum : 2400 Nm

Entrainement :
Deux transmissions à variation-continue ML260.

Vitesse :
40/50 km/h possibilité 65 km/h.

Direction :
∙ De type « Servocom » mise au point avec ZF, dont la pièce maîtresse est un vérin à cinq chambres commandant l’essieu arrière qui bloque la fonction direction au-dessus de 30 km/h.
∙ Rayon de braquage : 6,90 m.

Freinage :
Basse pression sur les 6 roues, à l’extérieur de la transmission, à l’extrémité des arbres (ABS en option).

Suspensions et roues :
∙ Indépendante à vérin double effet pour chaque roue.
∙ Dispositif anti-piquage et anti-cabrage piloté électroniquement.
∙ Pneumatiques : 650/65R38 pouvant supporter chacun six tonnes.
∙ Télé-gonflage optionnel, de 0,8 à 2 bars en trois minutes (compresseur de 1500 cm3)

Hydraulique :
∙ Pompe 230 l/mn
∙ Relevage avant 55 Kn
∙ Relevage arrière 120 Kn

Dimensions et poids :
∙ Poids à vide suivant norme Din 70020 19000 kg
∙ Poids total en charge à 40 km/h 29000 kg
∙ Poids total en charge à 50 km/h 28000 kg
∙ Poids total en charge à 65 km/h 24000 kg
∙ Longueur totale : 7,610 m
∙ Largeur totale : 2,750 m
∙ Hauteur totale : 3,550 m
∙ Capacité du réservoir : 1360 litres.


Sources : agriavis.com & agric-old.fr

Bruno Tourmen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.