CdL – Paris Dakar 1985
avatar

Share Button

CdL – Paris Dakar 1985

rpd1985

Historique de la course :

Premières spéciales en Algérie et premières hécatombes.
Certains favoris comme Ickx, Metge et Rahier sont retardés d’autres comme Thérier et Baron sont victimes de chutes.
Le début du rallye est dominé par Bacou et l’équipage Colsoul-Lopes.
Aux portes du Ténéré, entre Iferouane et Agadez, l’équipage privé Raymondis-Bos signe le scratch au volant de son Range devant la Mitsubishi de Zaniroli et la Porsche de Metge.
Agadez-Dirkou où la première partie du raid Santos de Cartier en plein coeur du Ténéré. Le Belge Jacky Ickx, grand bénéficiaire de la journée, pointe désormais à la deuxième place du général derrière son compatriote Colsoul.
L’étape qui suit entre Dirkou et Agadez constitue le gros morceau du raid avec 1150 km.
Zaniroli profite de la pénalisation infligée à Metge et des ennuis mécaniques de Ickx pour se rapprocher de Colsoul au général.
Le rêve passe pour Colsoul victime de défaillances mécaniques mais aussi de navigation. Il perd ainsi sa place de leader au profit des deux Pajero Mitsubishi de Zaniroli et Cowan.
Si l’Italien Picco est en tête du général, c’est un Américain, Chuck Stearns, qui accumule les performances et les scratches. Il en signera cinq lors de cette édition.
En camion, la domination de De Rooy-De Saulieu et de leur DAF est outrageuse.
L’étape entre Néma et Tichit est très certainement la plus redoutable et la plus redoutée avec ses 500 kilomètres de pistes cassantes, effondrées et ravinées par les pluies. Pour la première fois depuis la création du rallye, l’épreuve a été interrompue en raison d’une violente tempête de sable.
La dernière étape a réservé une ultime surprise. Le malheureux De Rooy a écopé d’une pénalité de quinze heures suite à une crevaison, et l’équipage Capito-Capito prend la tête.
A Dakar, Capito triomphe donc en compagnie de Zaniroli et de Rahier.
Troisième victoire consécutive pour BMW après Auriol et Rahier en 1983 et 1984.
Thierry Sabine est également vainqueur. Il a gagné son pari en proposant un rallye où les 4×4 ont dominé les Porsche. Les amateurs Raymondis et Boostels ont signé trois temps scratch.

 

Le Léopard

pada191

pada192

pada193

pada194

pada195

pada196

pada197

La Girafe

pada198

pada199

pada1910

pada1911

pada1912

Le Zèbre

zebre7

pada1913

pada1914

pada1915

pada1916

Nouveau (03/02/2006)

unknown_mercedes_6x6_04 Je l’ai trouvée sur un site Russe, où l’auteur se posait la question
sur l’existence de cet engin ! Je l’ai orienté sur mes pages…

unknown_mercedes_6x6_01 Comme quoi de Léotard est connu, même au fin-fond de la Russie !

unknown_mercedes_6x6_02

unknown_mercedes_6x6_03

Share Button
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *