Terrastar, Landmaster et dérivés
avatar

Share Button

Terrastar, Landmaster et dérivés

Voilà des engins très difficiles à placer dans le site, 12 roues par groupe de 3, en étoile, militaire d’abord, de cinéma ensuite, et amphibies…
Un grand merci à Claude pour son savoir. (07/03/2007)


Le Lockheed Terrastar

Le brevet date du 24 octobre 1967, déposé pour Lockheed Aircraft Corporation, il décrit le principe de fonctionnement des roues en étoile motorisées, adaptées à un véhicule tout terrain amphibie.

C’est ce système qui a été repris pour les diables et autres chariots à provision pour leur permettre de monter facilement des marches d’escalier.


Diable à 6 roues, en étoile.


C’est depuis un chariot à provisions que j’ai adapté un panier à buches pour en faire un petit ATV pour mon jardin, faut dire qu’il y a aussi des marches dans la maison !

Reprenons. Le Lockheed Terrastar à été construit par l’armée US en 1967. Le concept de cet engin permet de se déplacer en tous lieux, sur de la terre ferme grâce au 8 roues au sol, dans la boue ou dans l’eau grâce aux 4 axes principaux, l’étoile tournant complètement et agissant comme un 4×4,  dans l’eau comme des pales de roues à aube, mais aussi dans des escaliers. Toutes les roues sont motrices, y compris celles qui sont en l’air. Le Terrastar avait une vitesse maxi de 20 miles par heure sur terre, 4 miles par heure dans l’eau. Il pouvait transporter une charge de 750 kg, et pesait 1250 kg. Pour 10 pied 10 pouces de long, 80 pouces de large, il pouvait franchir des pentes de 60%.


Essai du Terrastar


Principe de fonctionnement terre et eau


Détail de la transmission du Terrastar


Voici une petite vidéo de démonstration du Tristar en Lego qui franchit un escalier.

Tout ça c’est bien joli, mais le Terrastar est un peu tombé dans les oubliettes… C’était sans compter sur Dean Jefferies qui avait besoin d’un engin de science fiction pour son film Damnation Alley (L’allée de malédiction). C’est à partir de l’idée du Terrastar qu’il conçu le Landmaster.


Le Landmaster

Le Landmaster pèse 11 tonnes, fait 35 pied de long, c’est une machine militaire. Il est employé pour transporter des survivants d’une guerre nucléaire vers l’est de l’Arizona à la recherche d’autres humains. Afin d’essayer d’atteindre la cote est, où ils pensent trouver quelques restes à la civilisation, ils luttent dans un continent ravagé par l’holocauste et bombardé par des conditions atmosphériques anormales en lesquelles seulement un véhicule tous terrains spécial tel que le Landmaster peut manœuvrer.

Le Landmaster a été construit par Dean Jefferies en Californie, basée sur l’invention brevetée de Robert W. Forsyth et John P. Forsyth, de Vehicle Development Corporation. Son dispositif plus exceptionnel est un système de 12 roues disposées dans les ensembles triangulaires qui permettent à la machine de fonctionner facilement par le sable, la boue, et l’eau. La roue triangulaire, commandée par engrenage permanent, fonctionne avec deux roues sur la terre et une au dessus. Si le Landmaster frappe une roche ou un trou, la roue supérieure tourne en place de celle du dessous et passe l’obstacle. Fortement manœuvrable, le véhicule peut tourner à 30 degrés et faire un cercle complet en 35 pieds. Il a des pneus de tracteur, 38 pouces de diamètre et 24 pouces de large, sont montés sur les roues spéciales de 16.1 pouces. Sa partie centrale est articulée par des vérins hydrauliques. Le corps est en acier, feuilles de métal, aluminium. « Sur une course à grande vitesse de 55 M/H, avec une pente  de 25 pieds, le Landmaster  n’a subi aucun dommage. » a indiqué Jefferies .

Toutes les portes sont bourrelées, et la partie plus inférieure de la machine est imperméabilisée avec un enduit semblable à l’enduit de plancher. Dans une scène, le Landmaster flotte à travers un lac, dans le Montana. C’est donc un véritable véhicule amphibie.

6 canons sont montés sur le Landmaster,  actionnés par télécommande, ainsi qu’une paire de bazookas. Le véhicule est équipé de la télévision en circuit fermé, d’un module radar, de deux couchettes, d’une salle de bains avec douche

Pour mouvoir cette énorme machine, un moteur industriel Ford 391 pouces cubique a été installé à son bord.
Il a fallu presque trois mois pour construire le Landmaster et a coûté 300.000 $ en 1976.

Après avoir été utilisé dans plusieurs autres films, il a été garé dans un coin puis laissé à l’abandon. Il a été restauré en 2005 et il semblerait qu’il soit dans un Musée aujourd’hui.


Dean Jefferies


Véritable amphibie


Sur le tournage


Maquette dans un film


Etat avant restauration


Après restauration, on voit bien l’articulation


Détail des roues en étoile


Prêt à repartir


Commentaire

Terrastar, Landmaster et dérivés — Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.