Kaz de Hiroshi Shimizu – 2001

Share Button

Elle est Apparue en 2001 pour la première fois, après 5 ans de travail et 4 millions de dollars, elle s’appellera la KAZ (Paix en japonais), Keio Advanced Zero-Emission vehicle. Elle a 8 roues, 8 moteurs et 8 Places, elle atteint les 100 Km/h en 7 secondes et les 311 Km/h dans la minute qui suit. Elle a une autonomie de 300 km en charge normale et utilise des batteries Li-ion de 315 V. Si les roues tout en avant ne fonctionnait plus, les suivantes continueraient à assurer le bon comportement du véhicule. C’est une vraie 8×8 de 6,70 m de long et 2980 Kg ! Elle fait 590 CV grâce à ses 8 moteurs de 55kW.
Hiroshi Shimizu est un ingénieur et professeur déjà connu à l’université de Keio au Japon pour avoir déjà conçu une voiture électrique en 1991, l’IZA avec laquelle il réalisera à l’époque 2 records du monde, de vitesse maxi de 176 km/h, et d’autonomie 270 km à 100 km/h. Plus tard il créera aussi l’Eliica dont vous retrouverez l’article sur sixmania.fr. Le concept de “plate-forme intégrée” est à la base de cette nouvelle technologie, composée de moteurs électriques dans les huit roues, d’un châssis qui à son tour intègre presque tous les composants plus les batteries lithium ion (donc tout le poids est centré sur la plate-forme inférieure, idéal pour une excellente adhérence route). Un autre détail unique est la suspension en tandem, aidant à réduire la taille des roues, soit huit roues plus petites. L’impact que causent les roues sur la route sera mieux dispersé par plus de roues. A l’origine les 2 trains avant et le train arrière étaient directionnels, mais sur certaines photos, le train arrière à l’air fixe.

l’IZA

La KAZ et l’Eliica ont toutes deux été étudiées en profondeur concernant l’aérodynamisme de la carrosserie, tout un défi car cette voiture aime être un mélange entre une berline de luxe et une voiture de sport.

Vue de l’avant, conduite à droite au Japon

A priori la Kaz a changé 3 fois de look. Sa carrosserie présente des similitudes avec le “détesté” Fiat Multipla et sa rangée de phares juste sous le parebrise.

La G-CAR KAZ n’est pas une voiture à moteur modifié, mais la première voiture à batterie lithium-ion conçue à partir de zéro. Elle a été développé en adoptant la technologie élémentaire, pour améliorer les performances propres aux véhicules électriques. Il est possible de parcourir environ 300 km avec une seule charge. En disposant tous les composants sous le plancher, ils ont réussi à agrandir l’espace dans l’habitacle, à réduire le poids de l’ensemble, et à stabiliser l’ensemble en abaissant le centre de gravité. Elle utilise une suspension en tandem pour réduire les vibrations individuelles. En adoptant une traction intégrale, la perte de transmission d’énergie est réduite, le système d’entraînement est plus léger et l’espace intérieur est maximisé. La vitesse maximale est de 311 km/h, les performances d’accélération sont de 7 secondes de 0 à 100 km/h, et il passe de 0 à 400 m en 153 secondes. La Kaz atteint des performances ultra élevées.

La Kaz avec son créateur Hiroshi Shimizu
Quel espace !

Comme toujours, n’hésitez pas à commenter tout en bas de cette page, merci.

Marc

Fondateur de mm2 France, oto6, puis de Sixmania. Les 6 roues et plus ont toujours été une passion pour moi. Elle a débutée en 1980 grâce à un certain Christian de Léotard, vous connaissez ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.